Spipoll

Engager une communauté citoyenne dans la production de données pour la recherche

Le besoin des partenaires

  • Animer une communauté de participants active depuis près de 10 ans
  • Produire des données pour la recherche

Chiffres clés

  • 52 316 Collections
  • 200 Participants actifs
  • 1 613 628 Insectes observés

La mise en oeuvre par Mosaic

Programme de Vigie-Nature, le SPIPOLL invite chaque citoyen à photographier les insectes sur une plante en fleurs pendant une session de 20 minutes. Les équipes de Mosaic ont accompagné les animateurs et chercheurs du projet afin de développer une interface numérique favorisant les échanges entre les participants. Les interactions entre les différents membres de la communauté permettent d’entretenir la dynamique autour du projet, mais également de valider collectivement les identifications d’insectes proposées par les contributeurs afin de produire des données de qualité pour la recherche.

Les résultats attendus

  • Une communauté de participants active depuis près de 10 ans autour de la construction de connaissances sur les insectes pollinisateurs
  • Un auto-apprentissage du participant pour une appropriation du projet
  • L’engagement d’une communauté citoyenne dans la production de données

Ce qu’on remarque, c’est l’engouement des participants. Les participants qui accrochent, accrochent beaucoup, très fort. C’est pourquoi, nous faisons en sortes qu’ils puissent tirer beaucoup de satisfaction de la participation. Nous avons une communauté qui est active et très fidèle.

Mathieu de Flores
Animateur projet Spipoll, OPIE

Je réalise plus de 200 collections par an. SPIPOLL permet vraiment d’apprendre sur le domaine, très vaste des insectes. Au sein de la communauté de participants, l’état d’esprit est collaboratif, on se corrige, on s’auto-corrige dans une ambiance bienveillante. Cela donne envie d’apprendre. On regarde beaucoup ce qui font les autres : si on identifie des insectes sur la même fleur en Ile-de-France et au sud de la France, on va échanger sur les différences, on apprend beaucoup sur les milieux et les interactions plantes-espèces. Je trouve ça génial !

Marie-Christine
Participante Spipoll