Iseed / Spot : Participation citoyenne

Renforcer la participation citoyenne dans le débat public

Le besoin du partenaire

Le projet SPOT, Sciences Participatives Obscurité et Territoire, est une plateforme permettant aux habitants de participer à la co-construction de la politique publique d’éclairage urbain sur leur commune. En particulier, ses objectifs sont :

  • Renforcer la participation citoyenne dans le débat public, afin d’améliorer la qualité et la légitimité du processus politique de prise de décisions.
  • Contribuer à la prise de décision des communes de Libourne et Melesse en ce qui concerne les questions d’éclairage public.
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Partenaire
Financeur
Financeur

La mise en œuvre par Mosaic

  • Construction du protocole scientifique avec des chercheurs spécialisés en sociologie et psychologie de la nature ;
  • Co-conception du dispositif de sciences participatives mutualisant les besoins des deux communes sur l’éclairage public ;
  • Développement des deux plateformes numériques pour les communes ;
  • Accompagnement au lancement des plateformes, à la communication pendant et à la fin de l’expérimentation entre les différentes parties prenantes ;
  • Capitalisation sur l’expérience et valorisation du projet pour l’ensemble des parties prenantes (collectivités, chercheurs, habitants, etc.).

Chiffres clés

  • 3 mois d’expérimentation, du 1er avril au 30 juin 2022
  • 24 257 habitants à Libourne
  • 6 958 habitants à Melesse

Les résultats attendus

  • Pour les habitants des communes, contribuer significativement à la réflexion locale sur l’éclairage public et monter en compétence sur le sujet ;
  • Pour les communes, améliorer le dialogue entre les collectivités et les citoyens et prendre des décisions en accord avec les habitants ;
  • Pour les chercheurs, mieux connaitre les enjeux autour de l’éclairage public et le ressenti des habitants, et évaluer le potentiel des méthodes de sciences participatives appliquées aux politiques publiques.

Pour qu’un dispositif participatif fonctionne, il faut des participants ! Nous l’avons voulu le plus ouvert possible : peu importe son opinion sur le sujet, chacun peut la partager, et chacun peut poser ses questions, commenter, faire des recommandations. Tous les habitants sont invités à participer, ils peuvent prendre part à tout ou partie des étapes de participation, et chacun apporte sa contribution à sa façon. C’est ce qui fait la richesse de l’expérience participative.

Céline Pelletier
Cheffe de projet à Mosaic

.