L'équipe Mosaic

Introduction

Mosaic est un centre de compétences en science participative, constitué d’une équipe d’experts (chercheurs, développeurs informatiques, experts en sciences participatives) qui accompagnent les projets que nous développons pour nos clients.

L'équipe de direction

Romain JULLIARD

Directeur de Mosaic

Cheville ouvrière de Vigie-Nature depuis ses débuts puis de 65 Millions d’Observateurs, avec Mosaic, Romain a tourné la page de la recherche pour ouvrir celle de l’entreprenariat et de l’ingénierie de projet. Que de sujets à explorer avec les sciences participatives. Directeur multitâche, il sera un interlocuteur incontournable si vous voulez travaillez avec nous !

Projet préféré : Spipoll

L’auto-apprentissage du participant fait partie de l’appropriation du projet, de l’engagement de la communauté dans la production de données. Pour moi, Spipoll a une valeur conceptuelle, c’est le projet de référence sur tout ce qu’on a appris, petit à petit, sur les sciences participatives, sur l’importance des communautés, des échanges et des contacts sur les réseaux sociaux. "

Emmanuelle GONZALEZ

Directrice adjointe

Après une carrière d'une dizaine d'années en communication au sein de Schneider Electric, Emmanuelle s'est ré-orientée dans le domaine de la biodiversité. Elle a été successivement responsable des partenariats et des communications pour des établissements publics tels que le CNRS, le MEDTL puis à la Caisse des Dépôts Biodiversité. Elle a rejoint l'équipe Mosaic en tant que directrice adjointe en charge du développement et de la communication.

Projets préferés : Mission Hérisson & Spipoll

Ce sont deux programmes emblématiques de Mosaic, le premier est un programme pionnier alors que le deuxième a été développé récemment. Cependant, ils ont en commun la mobilisation de communautés apprenantes passionnées. Spipoll nous ouvre le monde incroyable des insectes et des araignées mais aussi des couleurs et des formes. Alors que Mission Hérisson nous transforme en pisteur d’empreintes. Le plaisir d’apprendre avec les autres au sein d’une communauté en devenant expert du sujet : c’est cela le vrai pouvoir transformateur des sciences participatives ! "

Nathalie MORATA CHARLIAC

Coordinatrice des programmes

Océanographe de formation, Nathalie a sillonné la banquise du Canada au Svalbard pour étudier l’impact du changement climatique sur les écosystèmes arctiques. Souhaitant s’investir plus amplement dans le lien entre sciences et société, elle a rejoint Mosaic en tant que coordinatrice des programmes, assurant le suivi administratif et financier des projets, et l’animation de l’équipe.

Projet préféré : Plages vivantes

En tant qu’ancienne océanographe, le projet « Plages vivantes » m’a tout de suite parlé. Il permet tout d’abord la collecte d’informations précieuses pour les chercheurs (et je sais combien ça peut être compliqué !). Mais il l’allie à la sensibilisation des citoyens - les grands comme les plus jeunes – à la vie marine et l’impact que les activités humaines ont dessus (pollution, changement climatique…). "

L'équipe projet

Alicia MANSILLA-SANCHEZ

Product Owner

Biologiste Humaine de formation et avec un premier master en neurosciences, Alicia poursuit sa carrière dans l'EdTech et s’intéresse aux méthodes participatives dans le domaine de la recherche. Chez Mosaic elle est product owner : centre des communications entre les porteurs des projets et l'équipe technique, elle pilote le développement informatique des projets et en assure le bon fonctionnement avec Benoît.

Projet préféré : Mission Hérisson

Je trouve ça magique, tu poses ton tunnel, tu ne vois rien, et le lendemain, tu as tes résultats et tu peux les mapper, en apportant « ta touche » au projet. C’est un projet qui te connecte vraiment à ton environnement et qui engage les gens à répondre à un objectif commun : se battre pour la biodiversité. "

Benoît FAUVET-MESSAT

Product Owner

Issu d'une formation en informatique, Benoit est passé par quelques années de développement web avant de se recentrer sur des postes plus fonctionnels pour accompagner des porteurs de projet dans l'expression de leurs besoins et apporter des solutions concrètes avec l'aide des équipes techniques. La diversité des problématiques et des interlocuteurs autant métiers que techniques est ce qui l'anime au quotidien.

Projet préféré : Zéro déchet sauvage

Les déchets plastiques sont une vraie problématique de la société actuelle, je trouve que l’accès à une plateforme participative de ramassage des déchets permet déjà de prendre conscience de ce problème et d’agir concrètement. On peut quantifier les types de déchets, identifier les producteurs et faire en sorte qu’ils puissent faire évoluer leurs modes de production vers des emballages moins polluants. "

Céline PELLETIER

Cheffe de projets sciences participatives

Ingénieure formée à la gestion de projets à l’IMT, Céline a travaillé 4 ans comme cheffe de projet logiciels RSE. Cette expérience, couplée à son engagement auprès d’une association de promotion de la biodiversité et de l’agriculture urbaine, lui permet d’accompagner des porteurs de projet et de co-concevoir les nouvelles plateformes de sciences participatives.

Projet préféré : ISEED

Je trouve ce projet très intéressant car il permet d’explorer le pouvoir des sciences participatives dans un tout autre domaine et sous un nouvel angle, celui du partage des savoirs locaux et « populaires » dans la construction des politiques publiques. Participer, mais surtout apprendre à participer, à débattre, à décider collectivement. Ce sont des enjeux clefs pour répondre à la crise systémique que nous vivons. Prendre le temps d’observer la nature, prendre le temps de créer les bonnes conditions à sa sauvegarde : finalement, tout ça me semble complémentaire. "

Marie DELANNOY

Cheffe de projets sciences participatives

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, Marie a travaillé dans les domaines de l’aide humanitaire et de l’économie sociale et solidaire. Elle a rejoint le Muséum il y a six ans afin de coordonner le projet « 65 Millions d’Observateurs », visant à développer des méthodes et outils pour les sciences participatives. Au sein de Mosaic, elle accompagne différents projets dans leur conception et leur déploiement.

Projet préferé : Objets perdus, nature retrouvée

C’est un projet vraiment intéressant parce qu’il permet de se questionner sur notre perception de la nature, sur l’ampleur de la crise environnementale, mais aussi de partager nos propres imaginaires et nos perceptions… Cela permet de ne pas se focaliser uniquement sur la production de données scientifiques mais de parler plus de nos ressentis, de nos émotions, de notre mémoire. Au cœur de ce projet, il y a une perception intime de la nature propre à chacun. "

L'équipe informatique

Anne CHAMPENAUD

Développeuse web

Autodidacte et passionnée par le développement web depuis début 2019, Anne poursuit quotidiennement son apprentissage des langages PHP et JavaScript. Ayant par ailleurs un baccalauréat scientifique et une Licence de psychologie sociale, le domaine des sciences participatives s'inscrit naturellement parmi ses centres d'intérêt privilégiés.

Projet préféré : Science ensemble

Science ensemble pour moi représente la porte d’entrée vers ce que promeut Mosaic : réunir plusieurs personnes pour améliorer certains aspects de la vie courante, ensemble. Mosaic est au cœur des sciences participatives et cette plateforme, déjà dans son titre, représente la possibilité de regrouper compétences et centres d’intérêts au service d’une même cause : l’amélioration des connaissances. "

Benjamin FRIZON DE LAMOTTE

Développeur web

Issu d'un cursus artistique, Benjamin a créé son premier site internet au début des années 2000. Coder n'était pas alors son métier. Après un parcours pour le moins alambiqué, ça l'est devenu ! En arrivant chez Mosaic, un des premiers sites sur lequel il a travaillé a été Vigie Terre, comme un clin d’œil pour un fils de géologue...

Projet préféré : Vigie-Terre

Vigie-Terre a une résonance particulière pour moi car je suis fils de géologues. C’est une manière de boucler la boucle en reliant intérêts personnels et sciences participatives. J’aime les échanges et les interactions entre les utilisateurs, tout comme le fait que parfois la participation aux projets puisse être aussi ludique ! "

Diane GONZALEZ

Chargée de mission bases de données

Diane a intégré le Muséum en tant qu'ingénieure écologue pour analyser des données issues de programmes de sciences participatives. Actuellement, sa mission au sein de Mosaic consiste à gérer l'intégration des données récoltées au sein des bases ainsi qu'à leurs restitutions pour les différents publics.

Projet préféré : Spipoll

Je m'intéresse à la photographie et Spipoll allie photographie et observation des insectes pollinisateurs : c'est donc le protocole parfait pour faire des photos tout en découvrant notre biodiversité ! Je ne suis pas naturaliste mais j'ai appris à reconnaître certains taxons d'insectes grâce au Spipoll. Cela permet également d'être plus sensibilisé aux petites bêtes qui nous entourent. Par exemple, je ne savais pas qu'il y avait des centaines d'espèces d'abeilles, j'ai pu l'apprendre grâce à Spipoll ! "

Lydia DETIENNE

Designer UI/UX

Avant Mosaic, Lydia a eu l’opportunité de transmettre ses connaissances en design UI/UX en tant que formatrice et a travaillé dans le domaine de la culture et de l’écologie. Elle s’est formée au développement web afin de comprendre tous les aspects de la création d’une interface. Elle élabore l’identité visuelle et les maquettes en fonction des besoins recueillis et des recherches utilisateurs.

Projet préféré : Spipoll

A l’origine de Spipoll, il y avait une communauté très active avec des attentes précises. Le site participatif a évolué en fort lien avec les exigences de la communauté qui avait besoin de plus de fonctionnalités pour interagir entre utilisateurs. Par exemple, le grille de validation des insectes a été passionnante à créer. Les échanges entre les participants ont montré une véritable montée en compétence en matière de détermination d’insectes. "

Pablo PRIETO

Lead développeur

Après 10 ans passés comme développeur « full stack » en indépendant sur une multitude de projets, Pablo a choisi de poser son ordi chez Mosaic pour y assurer le poste de lead développeur. Cela implique de concevoir l'architecture technique de l'ensemble des projets, ainsi que de coordonner et accompagner le travail des autres développeur·euse·s de l'équipe.

Projet préféré : Spipoll

Je suis sensible aux problématiques de l’environnement et de la biodiversité, et je trouve que le programme Spipoll y contribue vraiment. Il s’agit d’un site qui a une communauté très active, ce sont les participants qui valident les identifications des insectes postés par la communauté : chaque photographie doit obtenir trois votes qui confirment l’identification proposée, cela permet d’avoir des données vraiment vérifiées. "

Régis ANTIGNAC

Développeur web

Après plusieurs années dans le secteur de la comptabilité, Régis a choisi de s’orienter vers l’informatique. Les nouvelles technologies l’intéressent depuis son plus jeune âge. Il a pu nourrir sa passion d’abord en autodidacte, puis durant ses formations (BTS, Master...). Développeur web PHP orienté backend, il est adepte et passionné du framework Symfony, ce qui lui permet de concevoir des applications web.

Projet préféré : Suivi espaces verts

L’année 2020 marqué par un confinement strict a permis à la végétation de s’étendre dans des espaces publics ou privatifs. C’est donc pour moi une application actuelle qui permet en quelques clics de rechercher les espèces de papillons ou de fleurs via des relevés sur des zones d’observations mais aussi d’en découvrir de nouvelles. "

Silvère MAZIERE

Développeur-intégrateur web

Ayant exercé auparavant comme infirmier, Silvère travaille, depuis un virage professionnel à 180 degrés en 2017, comme développeur et intégrateur web. Depuis 2018, il participe à l’élaboration et à la programmation d’interfaces web pour les sites de sciences participatives développés par Mosaic, et porte une attention particulière aux questions d’accessibilité et de qualité de l’expérience utilisateur.

Projet préféré : Plages vivantes

Ce projet incarne bien ce que promeut Mosaic, il représente un travail collectif au service de projets ambitieux qui ont un impact positif sur la recherche, la science et l’environnement. De plus, je connais bien les littoraux, j’aime la mer et le sujet de l’application ! "

Timothé GOSSET

Développeur web

Développeur web et issu du milieu graphique, Timothé accorde une importance particulière aux problématiques d’interface. Il développe les sites de sciences participatives de Mosaic avec une approche axée sur l’utilisateur. Birdlab s’inscrit dans cette philosophie, avec la possibilité de percevoir les données sous différentes formes, de manière ergonomique.

Projet préféré : BirdLab

Ce qui me plaît le plus dans ce projet, c’est l’investissement de l’utilisateur dans le contenu du site. Je pense que plus l’utilisateur participe, plus il se fidélise. BirdLab se présente comme une page animée, avec la possibilité d’interagir et de visualiser les données qui sont très bien organisées. C’est dynamique, on a envie d’y retourner. "

Vanessa MAIGNE

Ingénieure bases de données

Après plusieurs années à coder dans les laboratoires du CNRS, Vanessa a rejoint l'équipe Mosaic en tant que développeuse Java/full stack pour travailler sur le projet SGBD. Elle implémente les outils nécessaires à la gestion des données d'observation de sciences participatives.

Projet préféré : Plages vivantes

Je suis née à côté des plages, c’est pourquoi, je suis assez sensible à tout ce qui est sauvegarde de la mer, des océans, et des littoraux. J’adore toute la faune qui existe sur les plages, la nature maritime, les petites bêtes, les crabes, les algues… Je trouve ça génial de les répertorier ! "